WELCOME TO NSB BLOG

Tendances Ensup'

Sup’Internet, une école dédiée à internet et à ses métiers

Posté par bocasay bocasayil y a 9 années5 commentaires

Preuve de l’importante grandissante et incontournable d’internet dans la société et l’économie, une École dédiée aux métiers d’internet verra le jour en septembre 2011. L’École formera des développeurs web, webmasters, ergo- nomes, responsables du référencement, web analysts et designers, traffic managers, community managers, e-marketeur. En effet, avec Internet de nouvelles carrières peu ou mal pourvues aujourd’hui s’offrent à des profils très opérationnels. Pour répondre à ce besoin, le Groupe IONIS lance Sup’Internet.

L’École supérieure des métiers de l’Internet sera accessible après le bac pour un cursus en 3 ans. Elle  proposera des formations-métiers débouchant sur 3 bachelors et organisées autour de 3 pôles de compétences. L’École délivrera ainsi un bachelor développement et technologies du web, un bachelor design graphique et contenus et un bachelor business et management Internet. Le programme focalise la formation sur le monde de l’Internet en développant des axes pédagogiques concrets et des stages.

Marc Sellam, Président de IONIS Education Group, explique la raison d’être de cette nouvelle venue : « Sup’Internet est née d’un constat : le monde de l’Internet est devenu si vaste qu’il demande des talents et des compétences spécifiques à des niveaux de responsabilité différents. D’un côté des ingénieurs, des cadres supérieurs et des experts, issus de grandes écoles qui font partie du management et des décisions stratégiques, d’un autre des profils plus opérationnels, avec des spécifications métiers fortes et ce dans les 3 domaines de l’Internet : le développement des technologies, le design et les contenus ainsi que le business et management ».

Retrouvez moi sur Twitter @b_fournier et visitez le site de mon agence Noir sur Blanc

TAGSÉtiquettes : , ,

Commentaires sur “Sup’Internet, une école dédiée à internet et à ses métiers

  1. un prof dit :

    On ne peut que recommander un DUT SRC et licence pro à la suite,
    un DUT informatique suivi d’une licence pro développement web,
    par ex. http://da2i.univ-lille1.fr/

    Ca coûte beaucoup moins cher, on a un vrai statut d’étudiant, les cours ne seront pas donnés par des vacataires payés au lance pierre.

  2. Dubois dit :

    Bonsoir Brigitte. Serait-ce une publicité déguisée pour le Groupe Ionis qui se vante le premier opérateur privé d’enseignement supérieur en France ?

    http://www.ionis-group.com/#accueil

    Je ne peux le croire. Ce qui m’indigne pour ces Ecoles privées, c’est qu’il est impossible de trouver sur leurs sites le montant des droits d’inscription. Je viens d’en refaire l’expérience avant de rédiger ce commentaire.

    Il faut demander un dossier de candidature pour connaître le coût. J’appelle cela : une absence de transparence grave. Bien cordialement.

  3. Les métiers dédiés au Web 2.0 (community management social médias management…) sont des métiers très récents encore mal connus et mal compris. Ils sont devenus incontournables dans la communication des institutions et entreprises il me paraissait intéressant de faire un post sur la création d’une École qui leur dédie une formation.

    Concernant le montant des droits d’inscription ainsi que d’autres critères nécessaires à l’information des parents et des étudiants dans le choix de leur École de commerce, il est très difficile de trouver cette information pour quasiment toutes les Écoles. C’est pour cette raison que Frank Bournois le Président de la Commission d’évaluation des diplômes de gestion a décidé de créer un site internet accessible a tous, pour permettre d’accéder à de nombreusesinformations ( 20taines de critères) dont le montant des droits d’inscription. Sur cette question vous avez tout a fait raison, il est grand temps que le consommateur final ait accès à plus de transparence. Cela servira je pense les Écoles de façon positive.

    Bien a vous,
    Brigitte Fournier

  4. Claude Hotel dit :

    Bonjour, quelques mois après la parution de cet article, quels sont les premiers retours vis à vis de cette école? Je me rends compte comme il est difficile de se faire une opinion quant à la qualité de toutes ces formations…

    1. Bonjour,

      Pour info,
      Pour les Echos (G.Dauvergne), les écoles de l’internet n’ont encore diplômé personne (réponse indirecte au classement du Figaro…) :
      http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/service-distribution/actu/0202538102848-les-nouvelles-ecoles-de-l-internet-vont-devoir-faire-leurs-preuves-537065.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anciens posts //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////