Bienvenue sur LE BLOG de NOIR SUR BLANC

International Focus

Quel avenir pour les bibliothèques universitaires ?

Posté par bocasay bocasayil y a 7 années6 commentaires

Dans un contexte de déclin du livre et de baisse de la fréquentation des bibliothèques, quels changements celles-ci doivent-elles mettre en place pour reconquérir les visiteurs ? A l’heure où les bibliothèques ne sont plus les uniques détentrices du savoir, celles qui étaient traditionnellement vues comme les lieux par excellence du travail et de l’instruction, sont désormais souvent perçues comme les temples du livre poussiéreux et du silence imposé.

Face au déclin actuel de leur fréquentation, les bibliothèques se rendent compte de la nécessité de transformer cette image vieillissante. En effet, les outils numériques remplissent désormais de manière plus performante les fonctions qui étaient traditionnellement l’apanage des bibliothèques. La recherche documentaire, par exemple, est aujourd’hui assurée par les moteurs de recherche en ligne. Les ordinateurs sont de plus en plus utilisés dans le travail et les études, et au-delà même du milieu universitaire, on constate dans l’ensemble de la société un déclin du livre au profit des écrans. Les supports de connaissance évoluent, se diversifient, et ont tendance à se dématérialiser. On voit apparaître de nouvelles pratiques, comme l’agrégation de contenus scientifiques sur des supports numériques, qui transforment les modalités d’apprentissage et de recherche, et modifient donc les attentes des usagers envers les bibliothèques.

Les bibliothèques doivent alors proposer de nouvelles ressources et de nouveaux services, pour être à même de satisfaire ces attentes. Elles doivent s’adapter aux évolutions du monde actuel, se moderniser pour répondre à de nouveaux besoins. Réalisant que la détention du savoir ne leur apporte plus aucune valeur ajoutée, certaines bibliothèques innovent.

La tendance est donc aux bibliothèques qui se proposent de remplir une nouvelle fonction, de présenter une utilité nouvelle pour leurs usagers, et tentent ainsi de se faire une place dans la société du numérique. Elles rétablissent une image positive des bibliothèques en mettant sur le devant de la scène ce qui est, à leur sens, leur atout principal : leur capacité à créer de l’échange et du lien social.

[Edit] Cet article est le premier d’une série qui présentera les innovations prometteuses et les efforts de modernisation mis en œuvre par certaines bibliothèques.

Retrouvez moi sur Twitter @b_fournier et visitez le site de mon agence Noir sur Blanc

TAGSÉtiquettes : , , ,

Commentaires sur “Quel avenir pour les bibliothèques universitaires ?

  1. Septime dit :

    Billet intéressant mais pourquoi n’allez vous pas plus loin ? Votre dernier paragraphe ne fait que renforcer la curiosité du lecteur.
    Quelles sont ces nouvelles fonctions?
    Pensez-vous aux « learning centers » comme celui de Lausanne ?

  2. hedge dit :

    Article creux…A peine une introduction sur un sujet pourtant intéressant. Dommage.

  3. Bonjour, merci de de l’intérêt que vous portez à ce sujet. Nous avons effectivement oublié de préciser qu’il s’agissait d’une introduction à une série d’articles sur le thème des bibliothèques innovantes. Nous rajoutons donc la phrase qui était prévue en fin d’article.

  4. Une question passionnante qui se pose aussi aux libraires dans des modalités assez proches. La tentation de camper sur une position défensive est grande j’ai l’impression.

    Pourtant, c’est évident que si bibliothèques et libraires ne tiennent pas compte de la nouvelle donne engendrée par la naissance du livre numérique, et par l’avènement de l’internet, c’est cuit.

  5. Martin l'empêcheur dit :

    Pauvres bibliothèques ! Qui deviendraient un n-ième coin-cafétéria…
    Ces idées sont tout à fait symptômatiques de notre époque où tout devient « communication » : Tout pour la forme au mépris du fonds.
    L’accès au numérique ne signifie pas l’accès facile à l’information souhaitée ; le travail de repérage et signalement des ressources d’intérêt doit rester à mon avis le coeur de métier des BU et de ses personnels.
    Nous ne devons en aucun cas devenir de simples « animateurs-communicants ».
    Signé : Un bibliothécaire qui ne partage en rien les visions d’avenir entrevues ici…

  6. Merci de votre message. Nous sommes en partie d’accord avec votre commentaire, mais il parait normal et sain qu’il y ait des évolutions dans ce secteur de la connaissance qui se trouvait marginalisé par le passé. Ce secteur était également incapable de s’adapter a l’époque présente du fait de la non possibilité de répondre aux nouvelles attentes du public.

    La vraie question est : comment les bibliothèques doivent elles se réorganiser pour s’adapter à l’heure de l’internet?
    Mon blog a au moins le mérite de soulever cette question et de relayer les initiatives dans le domaine en tant qu’observateur privilégié de ces tendances. Après, libre aux personnes d’ouvrir le débat autour du sujet a partir de cette base, c’est bien l’objectif d’un blog. Le mien, au travers de ce blog, est de susciter / ouvrir ce débat sur un sujet rarement abordé et de susciter d’autres retombées (positives ou négatives).

    Merci donc pour votre retour cher Mr bibliothécaire, je suis ce sujet qui nous tient particulièrement à cœur et ne minimise absolument pas le rôle des bibliothécaires notamment lorsqu’il s’agit de la curation et l’archivage de l’information notamment. Et nous sommes aussi bien placés pour savoir que ce role central de la bibliothèque se retrouve lui aussi bousculé par l’internet.

    Je vous invite à visionner la vidéo sur l’approche documentaire du web par Jean René Salaun, chercheur reconnu et rock star des bibliothécaires dans le monde. http://www.youtube.com/watch?v=uzKNmIMRx5c&feature=share&list=PL641D6C1D156C595E

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anciens posts //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////