WELCOME TO NSB BLOG

International Focus

Le Maroc construit le 1er hub de l’enseignement supérieur d’Afrique

Posté par bocasay bocasayil y a 7 annéespas de commentaire

L’enseignement supérieur se structure et s’intensifie au Maroc, ces 5 dernières années, avec notamment l’ouverture de campus d’Écoles et d’Universités étrangères et d’universités privées. La concurrence devient rude actuellement, pas moins d’une douzaine projets sont en cours de réflexion pour accueillir des Universités et Écoles étrangères (russes, italiennes, françaises, américaines, espagnoles) afin d’ouvrir des campus au Maroc. Ces différents projets ont été annoncés par Monsieur Daoudi, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres. Sa Majesté Sérénissime le Roi Mohamed VI soutient aussi largement ces projets. Le Maroc se dote de moyens pour former les jeunes marocains sur son sol, afin de participer à l’innovation et au développement du pays, mais aussi en attirant les jeunes Africains pour contribuer à leur formation. L’Afrique étant un vivier important de jeunes à former. L’enjeu d’un tel projet, est clairement le développement économique du pays et le positionnement du Maroc comme hub éducatif. Ce hub pourrait aussi attirer des jeunes étrangers comme des européens dans l’avenir.

Le dernier projet en chantier, la Ville Verte, à proximité de Benguerir (située entre Marrakech et Casablanca), représentatif de cette politique vient d’être dévoilé par SMS le Roi Mohamed VI. Elle offrira un espace écologique et un cadre de vie favorisant la diversité et l’épanouissement social et culturel des habitants. Le socle central de cette ville sera l’Université privée Mohamed VI Polytechnique. A vocation internationale, elle accueillera des professeurs et chercheurs  marocains et étrangers de renom. L’Université est pensée pour  être le poumon et le moteur du développement de la ville. Elle sera un centre d’enseignement, de recherche et de développement, de transfert de technologie, d’incubations de projets innovants tout en étant en proximité avec les entreprises. Elle devra assurer aux étudiants une meilleure appréhension d’un monde globalisé et faciliter leur accès aux cultures étrangères. L’enseignement théorique qui sera dispensé sera complété par des stages. L’Université sera pluridisciplinaire et accueillera plusieurs écoles (management industriel, ingénieur, agriculture, business, architecture, santé, etc.).

Ces dix dernières années, de nombreux hubs éducatifs se sont développés dans les pays émergeant et plutôt en Asie et Moyen Orient (Singapour, Malaisie, Dubai, Abhu Dabi, Qatar, Chine,…). Ces derniers ont rapidement gagné en reconnaissance et notoriété, attirant de plus en plus d’étudiants étrangers, dont européens, qui y voient un moyen de s’ouvrir à d’autres cultures, et d’échapper une Europe en crise. Plus récemment et plus proche de nos frontières, on assiste à de nombreux projets accompagnés d’investissements importants comme l’Université du Luxembourg ou encore le Maroc. Les Universités et Ecoles  françaises doivent plus que jamais doivent accélérer leur ouverture internationale et développer leur notoriété et image au-delà des frontières pour ne pas rester en marge de ces évolutions importantes qui se déroulent à leurs portes.

Retrouvez moi sur Twitter @b_fournier et visitez le site de mon agence Noir sur Blanc

TAGSÉtiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anciens posts //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////