WELCOME TO NSB BLOG

JoboSapiens

Vers une pénurie de docteurs en sciences de gestion ?

Posté par Agence Noir sur Blancil y a 8 annéespas de commentaire

Par Noir sur Blanc

Une récente enquête de la FNEGE donne un aperçu de l’insertion des docteurs en gestion sur la période 2009 – 2011. Selon l’étude, la « fuite des cerveaux » concerne aussi les docteurs en gestion formés en France : les dernières années, un tiers (32%) ont choisi de poursuivre leur carrière à l’étranger. Néanmoins, faute de données concernant la nationalité des docteurs, « il demeure très difficile de savoir si le docteur a choisi de valoriser ses compétences dans le pays dont il est originaire, et par conséquent si cet « exode » n’est qu’un retour aux sources ».

Quant aux secteurs, l’enseignement et la recherche ne sont plus les seuls débouchés du diplômé du doctorat, car un quart des docteurs choisissent une autre voie que la carrière académique : travailleur indépendant (6%), salarié en entreprise ou dans le secteur public (2%). Selon l’enquête de la FNEGE, le sexe a une forte influence sur l’insertion professionnelle des jeunes docteurs : les femmes privilégient une carrière académique (81%), alors que deux tiers des docteurs travaillant en entreprise sont des hommes.

Sur les docteurs ayant choisi une carrière académique, 62% ont été recrutés par des grandes écoles, alors que les universités recrutent plutôt leurs propres docteurs. A cela se rajoute une mobilité géographique très réduite des docteurs en sciences de gestion, qui préfèrent rester dans la ville où ils ont soutenu leur thèse.

Pierre-Louis Dubois, Délégué Général de la FNEGE, souligne : « Il n’y a pas assez de docteurs en sciences de gestion en France. Il en faudrait plus pour répondre à la demande actuelle grandissante due à l’augmentation des effectifs et à la nécessité de renouveler le corps professoral. ».

L’étude a été menée sur un échantillon représentatif de 931 docteurs qui ont soutenu leur thèse entre 2009 et 2011.




TAGS

Anciens posts //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////