WELCOME TO NSB BLOG

JoboSapiens

L’Humeur des jeunes diplômés en 2013, selon Deloitte et Ifop

Posté par Agence Noir sur Blancil y a 8 annéespas de commentaire

Par Noir sur Blanc

Deloitte a publié cette semaine les résultats du deuxième Baromètre de « l’Humeur des jeunes diplômés »
réalisé avec l’Ifop. Il donne la parole aux jeunes diplômés (bac et plus) en poste en entreprise et à ceux en recherche, pour décrypter leur lien à l’entreprise et au travail.

L’un des principaux enseignements de cette étude réside dans l’écart croissant entre les résultats observés chez les jeunes diplômés qui sont en poste et ceux qui sont en recherche d’emploi. Les chiffres de confiance vis-à-vis des employeurs restent stables (58%), malgré la persistance de la crise. L’écart reste important entre les jeunes en recherche d’emploi qui expriment une plus forte défiance vis-à-vis des employeurs (63%), et les jeunes en poste (54%).

Ce clivage se confirme dans l’opinion sur l’épanouissement personnel : si celui-ci reste élevé à 78% en moyenne, il marque une baisse de 6 points par rapport à l’an passé. L’entreprise reste, pour la majorité des jeunes diplômés, un lieu d’épanouissement personnel, mais il marque une baisse de 6 points par rapport à 2012.

La perception des jeunes actifs s’explique également par un accès à l’emploi qui reste relativement fluide malgré les tensions sur le marché du travail : les jeunes actuellement en poste ont mis 2 mois en moyenne pour trouver leur poste, envoyé 16 CV et passé 2 entretiens. On note tout de même de fortes disparités, par exemple entre Paris et la province (23 CV contre 13 CV), entre le Sud-Ouest et le Nord Est (25 contre 11) ou encore entre les hommes et les femmes (11 contre 19).

Concernant les jeunes diplômés toujours en recherche d’emploi, ils ont déjà dédié́ en moyenne 15 semaines, soit près de 4 mois, à leurs recherches et ont passé́ en moyenne 3 entretiens sans succès. 37% des interviewés cherchent un travail depuis plus de 4 mois et 11% ont passé́ plus de 5 entretiens sans décrocher un poste. En conséquence, ils se disent majoritairement pessimistes (58%) et de manière plus marquée que l’an dernier (+7 points). A l’inverse, 42% considèrent qu’ils ont des chances très élevées ou élevées de trouver un emploi dans les 6 prochains mois.

D’une manière générale les jeunes diplômés (Bac et plus) envisagent leur avenir professionnel à 73% en France. Ils sont néanmoins plus nombreux à envisager un avenir à l’étranger qu’en 2012 (27% contre 13%, + 14 points)

L’étude porte sur un échantillon de 1005 personnes, représentatif des jeunes ayant achevé leurs études, titulaires d’un diplôme de niveau BAC à BAC +5 depuis moins de 3 ans, en poste ou en recherche d’emploi dans le secteur privé. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 22 au 31 janvier 2013.




TAGS

Anciens posts //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////