WELCOME TO NSB BLOG

Fundraising

Le fundraising : un enjeu stratégique qui peut tourner à la polémique

Posté par bocasay bocasayil y a 9 annéespas de commentaire

« Le diplômé chinois Zhang Lei vient de faire une donation de 8.888.888 USD à l’Université Yale School of Management (SOM). C’est le don le plus important jamais reçu par la fameuse école américaine. Zhang Lei a obtenu son diplôme en gestion à Yale en 2002. Ce geste généreux n’est pas passé inaperçu et a suscité un vaste débat en Chine. Via les différents forums sur internet, de nombreux Chinois apprécient la générosité de leur compatriote et expriment leur soutient. Mais nombreux sont également ceux qui critiquent cette initiative. Ainsi, certains internautes se demandent pourquoi M. Zhang, qui est tout de même né en Chine centrale en 1972 et qui a suivi un cursus à l’université locale Renmin University, a choisi un établissement étranger, au sein duquel il a effectué un séjour de courte durée, plutôt que son université chinoise ?

Pour Zhang Lei, la réponse est simple. Il considère que les études à Yale ont changé sa vie et lui ont permis de comprendre l’esprit du don. Rappelons qu’à la sortie de Yale, Zhang Lei a fondé Hillhouse Capital Management Ltd, fonds d’investissement basé à Pékin qui gère actuellement 2,5 milliards de dollars. Cette donation est également pour lui une manière de renforcer les liens et la coopération entre l’Empire du Milieu et Yale. Cet avis est partagé par certaines personnalités chinoises qui essayent, tant bien que mal, d’apaiser le débat. Chi Fulin, professeur et président de l’Institut chinois pour le Développement et la Réforme constate que bien que Yale soit le bénéficiaire direct du fonds, il profitera également à toute la Chine, en termes d’échanges culturels et éducatifs.

L’école envisage d’utiliser l’argent dans le cadre de différentes initiatives, telles que la construction du nouveau campus et  le soutien universitaire au Programme de relations internationales du nouvel Institut Jackson des Affaires Mondiales de Yale. Selon les responsables de Yale, une partie de cette somme permettra de financer des activités de Yale en rapport avec la Chine.

D’ici 2011, La SOM Yale cherche à lever 300 millions de dollars, afin de renforcer sa position de leader international en formation des managers du 21e siècle. Pour réaliser cet objectif, l’école peut sûrement compter sur le réseau de ses anciens. A titre d’exemple, en 2008, David Booth à lui seul a offert 300 millions de dollars à la Business School of University of Chicago, dont il a été diplômé ».

Source: China Daily

Retrouvez moi sur Twitter @b_fournier et visitez le site de mon agence Noir sur Blanc

TAGS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anciens posts //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////