WELCOME TO NSB BLOG

Education

Comment rester en sécurité lorsqu’on est étudiant étranger ?

Posté par bocasay bocasayil y a 6 annéesune commentaire

L’assassinat récent d’Andrew Pochter, un étudiant américain qui effectuait un stage à Alexandrie, en Égypte, a mis sous le feu des projecteurs les  nombreux risques  auxquels les étudiants peuvent se trouver confronté lorsqu’ils partent étudier à l’étranger.

Aujourd’hui  en effet, quand il s’agit de choisir un pays pour acquérir une expérience internationale, les étudiants partent très souvent  au-delà des frontières traditionnelles de l’Occident et parfois n’hésitent pas à s’aventurer dans des territoires instables. Pochter a choisi le Moyen-Orient en dépit de l’instabilité politique qui y régnait. Il avait déjà passé un an au Maroc, et comme d’autres étudiants, locaux ou internationaux, il avait activement participé à des manifestations dans les rues du Maroc lors de la révolte arabe de 2010-2011.

Mais est-il conseillé de prendre part à de telles manifestations quand on est un étudiant étranger ? Il n’y a aucun doute que les étudiants ont toujours joué un rôle significatif dans les révolutions politiques et  sociétales.  Ils restent cependant  les cibles les plus vulnérables, particulièrement dans un pays étranger. Suite aux manifestations en Turquie au début du mois de juin, un groupe d’étudiants du MBA de l’Université George Washington, qui terminait une semaine de résidence à Ankara,  a été contraint  de  partir. On réalise alors que  devant la mobilité grandissante des étudiants dans l’ensemble du  monde , les Écoles et les Universités  se retrouvent avec les mêmes problématiques que les entreprises qui doivent faire face à la sécurité de leur personnel en mission dans des pays à risques.

Le Bloomberg Businessweek a publié un article sur comment rester en sécurité quand on est étudiant étranger dans un pays instable. Cet article a, par ailleurs,  été écrit en collaboration avec Jean Rendeiro Jr, vice-président pour la sécurité mondiale et de l’intelligence à SOS International, une société basée à Singapour destinée à fournir  l’aide médicale, la sécurité et les services d’évacuation pour les groupes d’étudiants et d’autres personnes voyageant loin de chez eux.

Voici les conseils importants à garder à l’esprit lorsque qu’on est étudiant dans un pays étranger en difficulté (extraits de l’article du Blooberg Businewwek) :

Ne vous impliquez pas: La tentation, surtout pour les étudiants, est de vouloir être au centre de l’action, mais c’est généralement une grosse erreur. «C’est une très mauvaise politique de s’impliquer dans des manifestations dans un pays étranger » explique-t-il. « Vous pouvez vous blesser, ou vous pouvez attirer  l’attention de la police . Il ne faut  pas  s’impliquer quand il y a possibilité de montée en violence ».

Se préparer: Bien connaître l’emplacement de son hôtel et comment y arriver est important. Assurez vous d’avoir un transport fiable. Sachez qui appeler en cas de situations d’urgence. Pour les étudiants voyageant à l’étranger dans le cadre d’un groupe d’étude, ce sera probablement le directeur du programme ou un membre du corps professoral. Conservez tous vos documents dans un endroit sûr. Si vous prenez des médicaments, prenez assez pour tout le voyage, assurez-vous que vous avez l’autorisation nécessaire pour les faire entrer dans le pays, et trouvez un moyen de vous ravitailler une fois que vous arrivez sur place. N’emportez que l’argent et les objets de valeur dont vous avez absolument besoin.

Inscrivez-vous auprès du consulat de votre pays: Dans le cas d’une urgence à grande échelle, l’inscription à l’ambassade de son pays permet à votre gouvernement de savoir où vous vous trouvez et comment vous contacter. Il vous permet également de recevoir des mises à jour sur les avertissements concernant votre voyage et d’autres informations.

Restez vigilant:  surveillez les médias locaux qui peuvent indiquer les manifestations et les points chauds, et l »emplacement précis de ces endroits.  Si vous vous trouvez à proximité d’une manifestation, ne prenez pas de photos, et éloignez vous de cette zone le plus rapidement possible.

Appelez l’ambassade: Si vous vous trouvez dans une véritable impasse – vous êtes en garde à vue ou vous avez un problème médical grave ou une blessure, appelez l’ambassade de votre pays, qui peut vous aider à trouver l’assistance médicale ou la  représentation juridique. Vous devriez également communiquer avec le directeur de votre programme ou le chef du corps professoral, ainsi que le prestataire de sécurité pour votre voyage, s’il existe.

 

Retrouvez moi sur Twitter @b_fournier et visitez le site de mon agence Noir sur Blanc.

1 réponse on “Comment rester en sécurité lorsqu’on est étudiant étranger ?

  1. Hanna dit :

    Pour information, sachez que la Suisse est l’un des pays les plus sécuritaires du monde. Donc si vous êtes quelque peu inquiets, n’hésitez pas à venir faire vos études en Suisse, l’environnement y est serein et propice aux études.
    Personnellement, j’étudie à Geneva Business School et je m’y sens très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anciens posts //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////