WELCOME TO NSB BLOG

Egalité des sexes

Allemagne : les grandes entreprises devront avoir 30 % de femmes dans leurs conseils de surveillance

Posté par Dirk Hermannsil y a 5 annéespas de commentaire

Après des années de débats houleux, l’introduction d’un quota de 30 pour cent de femmes dans les conseils de surveillance des grandes entreprises est un fait accompli. Vendredi 6 mars 2015, le Bundestag a voté le projet de loi. La ministre des Femmes, Manuela Schwesig (Parti social-démocrate), parle d’un « pas historique » vers la réalisation de l’égalité des droits.

A partir de 2016, plus de 100 sociétés cotées et les sociétés soumises à la cogestion sont touchés par la nouvelle réglementation. A celles-ci s’ajoutent 3500 entreprises qui doivent fixer des objectifs contraignants pour augmenter la proportion de femmes dans des postes de direction à l’avenir. Schwesig a souligné que la loi ne provoque pas seulement des changements dans les échelons supérieurs, mais aussi pour toutes les femmes qui travaillent dans les entreprises et le secteur public.

Fin d’année 2014, la proportion de femmes dans les conseils de surveillance des 200 plus grandes entreprises en Allemagne était de 18,4 pour cent, selon l’Institut allemand de recherche économique (DIW). Dans les conseils d’administration de ces sociétés il y a que 5,4 pour cent des femmes.

Le Ministre fédéral de la Justice Heiko Maas (Parti social-démocrate) a appelé le quota des femmes « la plus grande contribution à l’égalité depuis l’introduction du suffrage féminin ». Au Bundestag, il a dit: « Après le pouvoir politique des femmes, les femmes obtiennent enfin aussi une juste part du pouvoir économique ».

Groupe employés entreprise

TAGS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Germany: In the future big companies must have a female quota of 30% on their supervisory boards

Posté par Dirk Hermannsil y a 5 annéespas de commentaire

After years of heated debate, the introduction of a quota of 30 percent of supervisory boards of large companies is a done deal. The draft law was voted by the Bundestag on Friday, March 6 2015. Minister for Women Manuela Schwesig (SPD) spoke of an « historical step » towards the achievement of equal rights.

From 2016 on, over 100 listed companies will be affected by the new rules, while 3500 more companies need to set binding targets for increasing the proportion of women in leadership positions in the future. Schwesig emphasized that the law would not only bring changes in the upper echelons of enterprise, but for all women who work in the private and the public sectors.

At the end of 2014, the proportion of women on the supervisory boards of the 200 largest companies in Germany was 18.4 percent, according to the German Institute for Economic Research (DIW). On these companies’ board of directors the share of women is only 5.4 percent.

Federal Justice Minister Heiko Maas (SPD) called the women’s quota « the greatest contribution to equality since the introduction of female suffrage. » In the Bundestag, he said: « After the political empowerment of women, finally women are also getting a fair share of the economic power too. »

Business people

TAGS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anciens posts //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////